Mode paysage, un visage de femme sent un parfum déposé à l'intérieur de sa main
Catégories :

Découvrez l’olfactothérapie

« Sentir puis ressentir… »
Découvrez le plaisir des odeurs et laissez vous envouter par la fragrance que nous offrent les huiles essentielles !

Qu’est-ce que l’olfactothérapie ?

L’olfactothérapie désigne l’emploi des huiles essentielles dans le but de prévenir ou de combattre les troubles psycho-émotionnels. Cette thérapie par les odeurs apporte un bien être immédiat, elle permet un apaisement et un calme intérieur.

Pour cela 2 critères de sélection sont indispensables :

  • Bien définir le trouble émotionnel: peur, phobies, manque de confiance en soi, deuil difficile, tristesse, agitation, colère, trouble de la concentration, dépression…
  • Apprécier l’odeur de l’huile essentielle, elle en influencera l’effet souhaité.

Comment ça fonctionne ?   

Les molécules aromatiques sont très volatiles, elles passent par les fosses nasales, pour rejoindre le cortex cérébral (zone de la mémoire émotionnelle).

L’odorat occupe une place importante chez l’homme car il est le 1er sens à être développé (vers le 4ème mois de grossesse) et le dernier en fin de vie.

Cette thérapie est aussi efficace pour les personnes qui n’ont pas ou plus d’odorat.

Quel est le mode d’utilisation ? L’inhalation sèche

  1. Appliquer sur la face interne des poignets : 1 à 2 gouttes pures ou en dilution1 dans une huile végétale (de noyaux d’abricot car elle n’a pas d’odeur) si votre peau est réactive
  2. Mettre les mains en cathédrale (main une contre l’autre)
  3. Inspirer dans le creux de la main profondément et lentement
  4. Expirer
  5. Se relaxer afin d’optimiser la sensation de bien-être

Faire ceci 3 fois et renouveler si nécessaire dans la journée jusqu’à 3 fois par jour.

L’huile végétale la plus adaptée en olfactothérapie sera l’huile végétale de noyau d’abricot car elle a peu d’odeur.

La muqueuse olfactive représente chez l’homme environ 2 cm2 soit 8% sur la surface de la cavité nasale contre environ 50% chez des mammifères comme très développé chez le chat.

 

1 Attention,  pour certaines huiles dermocaustiques (irritantes à l’état pur pour la peau), il faudra toujours les diluer avec max 10% d’huile essentielle dans une huile végétale (= 1 gtte d’huile essentielle pour 9 gttes d’huile végétale).

 

Sources : Support de formation « Olfactothérapie ou aromachologie : Un avenir plein de promesses » de D. Baudoux, Support de formation « Caractérologie, approche de terrain, énergétique et subtile en aromathérapie » de A. Huot